Archive pour décembre 2009

André Ollivro et Magdeleine Breton, présidente de l'ASPF après la conférence

André Ollivro et Magdeleine Breton, présidente de l'ASPF après la conférence

C’était le samedi 19 Décembre 2009, une période plus propice aux fêtes de famille qu’à la conférence sur ce fléau maintenant d’actualité à Fouesnant-29, grâce à l’ASPF.

Un manifestation organisée par notre association à la salle du Loch, archipleine…..à l’Archipel !

L’ASPF s’est relancée dès Septembre 2009 dans ce dossier pourtant ancien par ici et qui déborde largement des plages, car il s’agit bien en toile de fond de la qualité de nos eaux dans le cadre des directives européennes pour l’étape importante de 2015.

Une exposition photos sur les activités de l’ASPF et les sites d’AV accueillait et mettait dans l’ambiance les 130 personnes venues s’y entasser.

Que du beau monde dans la salle, ce qui a entrainé un riche débat, révélateur de l’intérêt de la population sur ce sujet face aux responsables et élus présents.

14000 m3 d’algues vertes (AV ) ramassés en 3 mois de Septembre à fin Novembre 2009 sur nos plages de Cap Coz et de Kerleven à La Foret, le plus grand site de Bretagne d’AV au large de notre baie, un compost très particulier dans la station fraichement agrandie de Kerambris, hors la loi dès sa mise en service pour avaler ce stock imprévu alors que l’on nous chantait que tout allait bien et mieux…………..tout cela valait bien la venue de celui qui vient d’être nommé « Breton de l’année 2009 » par les lecteurs du journal Le Télégramme pour sa bataille algues vertes et qualité de l’eau. Lire la suite de cette entrée »

Cap Coz le 27 août 2009 - photo 1 jointe au courrier adressé au Préfet

Cap Coz le 27 août 2009 - photo 1 jointe au courrier adressé au Préfet

Cap Coz le 21 octobre 2009 - photo 3 jointe au courrier au Préfet

Cap Coz le 21 octobre 2009 - photo 3 jointe au courrier adressé au Préfet

L’Association pour la Sauvegarde du Pays Fouesnantais (ASPF) vient de solliciter par « Courrier en date du 17 Décembre 2009 » une entrevue auprès du Préfet du Finistère (info relayée par le petit Blanquiste) pour lui exposer différents problèmes en rapport avec la prolifération des algues vertes à Fouesnant et La Foret Fouesnant.

Algues-vertes-capcoz

Plage du Cap Coz automne 2009

Bonjour à tous,

les algues vertes sont sur nos plages……………..

Soyez nombreux à  la conférence débat sur les algues vertes organisée samedi prochain 19 12 2009 à 17 h 30 par l’ ASPF.

La réunion a lieu à Fouesnant à la salle du Loch de l’Archipel.

C’est un invité et conférencier de marque, André OLLIVRO, « himself », porte parole de « Halte aux algues vertes », qui vient vous parler des algues vertes  à Hillion-22 et à …..Fouesnant-29.

Il y aura films, conférence et débat.

Bonjour à tous,

Editorial : Mai 2009

Les projets et les enquêtes publiques de la Commune de Fouesnant se succèdent à rythme soutenu, et l’environnement est à chaque fois menacé ! Il faut toujours décrypter pour comprendre les enjeux réels, la transparence n’étant pas à l’ordre du jour.

Malgré les espoirs suscités par «  le grenelle de l’environnement », sur le terrain, ce bulletin démontre à chaque page que l’enjeu économique passe toujours avant l’enjeu environnemental.

Ainsi, notre eau potable sur Fouesnant est malmenée : on définira le périmètre de protection du  captage du ruisseau de Pen Al Len sans étude préalable sur le ruissellement de la zone commerciale de Kerelleau, et l’étude globale des eaux pluviales annoncée par la commune en 2006 arrivera trop tard. Dans le même temps, on remblaie la zone humide de Rozambars au contact de la station de Pen Al Len sans la moindre autorisation ! On étend les deux installations classées (déchetterie de Kerambris) et carrière Neiz vran implantées à l’origine du ruisseau.

Le littoral est en rade :

– l’enquête publique de 2007 sur la servitude de passage à Beg Meil est obsolète, car non validée par la Préfecture ; et une nouvelle enquête  est promise pour ce printemps ; c’est le même manège depuis 30 ans.

– L’enrochement de la dune de Mousterlin a été voté et financé mais dans le même temps, on continue d’autoriser la construction dans la zone de submersion marine que cet enrochement est censé protéger !

– Le promoteur Bouygues a tenté de bétonner à haute densité à proximité immédiate de la cale de Beg Meil, menaçant des chênes multi centenaires.

– Les algues vertes sont plus abondantes chaque année, menaçant le tourisme et notre santé, remettant en cause le modèle d’agriculture et démontrant « l’incapacité » de l’Etat.

– Les élus ont fini par reculer et ne pas autoriser une installation de déchets inertes qui devait recouvrir notre bocage au contact de la carrière Lannurien.

Force est de constater que les « textes » ne sont pas respectés et les tribunaux peu dissuasifs, que le pouvoir des élus est considérable, face à  l’absence de véritable possibilité de sanction personnelle,  face à la « mollesse » de l’Etat, à la cupidité et à la rentabilité à court terme toujours présentes.

Le PLU est en cours d’élaboration depuis 4 ans (28 02 2005) ; cette révision vient d’être « réactivée » mais une révision et une modification  du POS de 1994 ont été faites entretemps permettant de s’abstraire des contraintes plus fortes d’un PLU. Le SCOT lui aussi arrivera trop tard pour coordonner notre organisation collective et la protection de l’environnement.

Tous ces délais dépendent de… nos élus !

Rejoignez nous, soit par votre présence au sein même de notre association, soit par votre cotisation (voir en dernière page).

Lire la suite de cette entrée »

Recherche