Archive pour novembre 2011

Chiens et algues vertes interdits ?

Panneaux d'information sur les risques de l'hydrogène sulfuré - Chiens et algues vertes interdits ?

« Malaise algal » :

C’est sous ce titre presque mystérieux que les milliers d’abonnés de l’Archipel ont reçu le bulletin du service communication de la mairie de Fouesnant le 4 novembre 2011 (Article de Jean Yves Le Dreau du 04 novembre 2011).

J.Y. Le Dréau signe comme chaque semaine un article collant à l’actualité du moment, et là nous pouvons dire qu’il a fait fort dans l’attaque personnelle d’un collègue de la défense de l’environnement.

Vincent Esnault, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est certes un politique EELV (Europe Ecologie Les Verts), mais aussi un membre très actif de notre association.

Octobre-novembre : les plages de la baie croulaient sous les échouages d’algues et la station de compostage de Kérambris et ses responsables cafouillaient sur sa capacité à absorber celles-ci.

Nous aussi, étions omniprésents dans la presse et le voir seul attaqué nous gêne  :

Aussi exceptionnellement…nous publions une partie de son droit de réponse demandé à J.Y. Le Dréau, qui, sans surprise, n’a pas donné suite !

Il y avait des contre-vérités dans l’article et nous apportons à notre collègue notre petite contribution pour rétablir des vérités que nous partageons avec lui.

Une autre association a réagi vivement à cette situation, c’est Sauvegarde du Trégor, animée par Yves Marie Le Lay,  un des co-organisateurs de la Coordination marées vertes  avec l’ASPF  du mémorable rassemblement du Cap Coz du 18 septembre 2011 : il n’entendait pas laisser tomber son collègue du sud, responsable local de cette manifestation.

Pas de surprise de ce côté, leur  texte intitulé : « Marées vertes : ne touchez pas aux coupables » (Courrier de Yves Marie Le Lay de Sauvegarde du Tregor) porte la marque maintenant connue de ce spécialiste entre autres des sangliers de Morieux- 22.

Là bas, lui aussi a eu raison avant l’heure avec son collègue, André Ollivro. Sans eux, nous ne serions pas informés des nouvelles preuves de la dangerosité des algues en putréfaction.

Lire la suite de cette entrée »

Recherche