Archive pour janvier 2014

L'ASPF vous adresse ses voeux pour l'année 2014

L’ASPF vous adresse ses voeux pour l’année 2014

 

Nous vous invitons à assister nombreux à notre prochaine assemblée générale qui aura lieu  à Fouesnant, le Samedi 8 février 2014, à la salle du Loc’h à l’Archipel. L’Assemblée débutera à 15 h. et sera suivie, vers 16H30, par une conférence, ouverte à tous, sur le thème « La Mer, l’Homme et le Plancton, enjeu planétaire », animée par M. Pierre Mollo, enseignant chercheur en Biologie Marine. 

Alertée par quelques Beg meilois  intrigués par  une certaine activité inhabituelle à la pointe du Sémaphore,  et par l’apparition, visible de la grève,  d’un mur bétonné en haut de falaise, l’ASPF a  mené sa propre enquête, et « zoomé » par-dessus les haies infranchissables de la propriété Lascar. Un chantier  impressionnant s’offre à l’objectif   : terrassements, excavations, remblais, hauts murs bétonnés …  comment  les administrations préfectorale et municipale admettent-elles  de telles  dévastations dans un site remarquable aussi sensible,  bénéficiant de nombreuses protections légales ? (dont celle du périmètre de protection d’un mégalithe classé  Monument Historique (M.H ).

 

Photo 01 : des m 3 de terres déplacées illégalement ?

Photo 01 : des m 3 de terres déplacées illégalement ?

Concernant le mur/tunnel prévu à 2.50 m de haut sur le tronçon CD situé juste derrière le kiosque, lors de l’enquête  publique de 2011,  on ne nous avait présenté que des plans avec vues de dessus  et des coupes sans notion d’altitudes puisque des terrassements étaient même prévus ça et là. Pour le moment, la réalité est que ce mur/tunnel présente une grande façade bétonnée bien visible, alors qu’il était  prévu en pierres apparentes… qu’en sera-t-il vraiment ?

Lire la suite de cette entrée »

Camping nature de Lantécoste / Bot Conan :

Le 10 janvier 2014, le Tribunal Administratif (TA) de Rennes a annulé partiellement le permis d’aménager  ce « camping nature » dans la bande des 100 m définie par la Loi Littoral ! 

Trois ans et demi  de procédures et de combats  pour en arriver à ce jugement (qui coûtera, en plus des frais d’avocats,  200 euros à la Mairie de Fouesnant) laquelle  a frôlé l’annulation totale du permis délivré le 30 juillet 2010 : à savoir un projet de 52 emplacements en « glamping nature » sur un ancien  camping fermé pendant 10 ans  et dont une partie prend place dans la bande des 100 mètres, la fameuse parcelle BX 29.  

L’ASPF avait abordé ce sujet sur ce blog dans ses articles du 12 novembre 2010  et du  3 mars 2011 .

En fait, c’est « la totale »  que méritait ce propriétaire, qui,  dans l’illégalité dès le départ,  ne s’est pas privé de dévier sans arrêt du projet,  au nez et à la barbe de la Mairie et des autorités administratives,   bien étrangement laxistes malgré les alertes multiples de l’ASPF.

En effet, nous avions rencontré 3 fois le propriétaire, alerté la  Mairie, La Préfecture, l’Agence Régionale de Santé (ARS), la Gendarmerie,  La Lyonnaise des Eaux, la presse sur les anomalies légales du dossier de départ, puis celles successives  au cours des travaux.

Le « summum » fut atteint en juillet 2012 quand  le propriétaire brancha illégalement  les eaux  usées des sanitaires sud réhabilités (donc les WC) sur le plateau tellurien de plus de 150  m2 datant de 1972,  situé au dessus des vacanciers, très nombreux  sur la  merveilleuse plage de Bot-Conan.

De plus, il venait d’installer 2 immenses tentes (sur les six prévues) sur ce plateau/fosse septique  à l’ancienne,  qu’il a réutilisé !

Des travaux réalisés en grande partie en 2011 et 2012  en travail dissimulé (faits avérés par contrôle de l’Inspection du Travail en avril 2012 – procédure du Procureur ;   une enquête est toujours en cours).

L’ASPF  avait remué tout ce beau monde et obligé les instances à intervenir pour remettre en conformité le projet sur le plan assainissement.

 

Photo 1 :Bilan à février 2013 des aménagements réalisés ou non depuis 2010

Photo 1 : Bilan à février 2013 des aménagements réalisés ou non depuis 2010

 

Lire la suite de cette entrée »


Le Point de vue de la Présidente

Après un été magnifique, que l’on espérait tous et qui a pleinement rempli son office sur le moral de chacun, la rentrée s’est révélée laborieuse ! Les gens, l’œil vissé sur les chiffres des feuilles d’impôts qui s’abattent plus drues que les feuilles d’automne, oublient pour beaucoup, dans leurs soucis immédiats, la vigilance qu’il faut exercer en matière d’environnement. Pourtant, l’actualité devrait interpeller l’ensemble des populations : A Stockholm, les scientifiques du GIEC (Groupement Intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat) confirment la réalité du processus de réchauffement climatique. La lutte contre le dérèglement climatique concerne la plupart des aspects de notre vie et de notre société. Tout le monde est concerné ; chacun peut à son niveau, apporter sa réflexion, sa participation à ces problématiques environnementales, et agir localement.

Les associations de protection de l’environnement ont un rôle de plus en plus important à jouer.

 

Photos 01 et 02 : la Nature sait généralement se défendre seule contre l’homme et ses « blockhaus », comme à Cleut-Rouz début 2014, mais parfois, elle a encore besoin des associations environnementales pour aborder enfin certains problèmes, comme celui des algues vertes (Cap Coz le 22 aout 2013).

Photos 01 et 02 : la Nature sait généralement se défendre seule contre l’homme et ses « blockhaus », comme à Cleut-Rouz début 2014, mais parfois, elle a encore besoin des associations environnementales pour aborder enfin certains problèmes, comme celui des algues vertes (Cap Coz le 22 aout 2013).

Rappelons tout de même que l’ASPF avait attaqué  l’arrêté du Préfet du Finistère en date du 5 décembre 1986, qui autorisait la commune de Fouesnant à réaliser cet enrochement à Cleut-Rouz.

Par un jugement prononcé le 8 nov. 1990, le Tribunal Administratif de Rennes nous donnait raison et annulait l’Arrêté Préfectoral. Malheureusement, le mal était fait, et l’ASPF ne pouvait demander la remise en état, car cela aurait été un nouveau saccage de ce qui restait de la dune.

L’Association Pour la Sauvegarde du Pays Fouesnantais (ASPF) est toujours vigilante  sur le terrain. Venez la rejoindre. Apportez-lui votre participation active, votre soutien.

L’ASPF vous invite à son Assemblée Générale, ouverte à tous, le 8 Février 2014 à l’Archipel, Fouesnant.

Lire la suite de cette entrée »

Recherche