Comme vous avez pu le lire dans la Presse, l’ASPF n’a pas été autorisée à participer au Forum 2018 des Activités. Nous vous proposons ci-dessous la chronologie des faits. Ainsi vous prendrez connaissance des arguments utilisés par la Municipalité pour nous écarter de ce rendez-vous annuel avec la population.

 

 


16 mai 2018 : courrier adressé par la Mairie de Fouesnant à l’ASPF

 


28 mai 2018 : courrier de l’ASPF au maire de Fouesnant

Objet : forum des associations 2018

Réf : votre courrier du 16 mai 2018 issu du Service Vie Associative

Monsieur le Maire,

Dans votre courrier en date du 16 mai 2018, vous nous faites part de votre décision de refuser l’accès de notre association pour le prochain forum. Vous n’êtes pas sans savoir que ce forum est un moment important pour la vie des nombreuses associations du Pays Fouesnantais et que c’est aussi un lieu de rencontre et d’échanges avec l’ensemble des citoyens.

Vous présentez un certain nombre de critères pour limiter le nombre de stands et affirmez que notre association, l’ASPF, ne fait partie d’aucune des catégories. Or l’article 3 de nos statuts précise que l’association a pour but « d’entreprendre toutes actions, et de susciter  toutes initiatives ayant pour objet la préservation des sites, la protection de l’environnement naturel du pays fouesnantais et de son littoral, ainsi que de ses traditions et valeurs culturelles ». Ce dernier point respecte donc les critères énumérés dans votre courrier cité en référence.

D’autre part, nos activités nous ont conduits à plusieurs reprises à organiser des conférences ouvertes au public dans des domaines aussi variés que l’assainissement individuel, l’habitat basse consommation ou la part de l’alimentation bio dans les cantines, autant de sujets qui participent du lien social dans notre communauté. Et c’est sans compter sur l’animation d’ateliers ouverts à tous sur la fabrication de lessives écologiques ou l’élaboration de pièges contre les frelons asiatiques.

C’est fort de ces arguments que nous vous demandons de respecter vos critères de sélection et de revenir sur votre décision.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire l’expression de ma considération la plus distinguée.

Damien POENCES, Président de l’ASPF

 

 


 29 mai 2018 : réponse du maire à l’ASPF

 

 


3 septembre 2018 : un communiqué de presse est transmis à OUEST FRANCE et au TÉLÉGRAMME

Éviction

Alors que l’écologie est au centre des débats et que le Ministre de la Transition écologique vient de démissionner créant un électrochoc à tous les niveaux de la société, il est des communes où une association de défense de l’environnement et de la promotion de l’écologie est évincée du Forum des Activités 2018.

L’ASPF, Association pour la Sauvegarde du Pays Fouesnantais, ne répondrait plus aux critères officiels. Nous ne proposerions pas «  d’activités de manière récurrente ou régulière  ».

Faut-il rappeler que notre association s’efforce au quotidien de sensibiliser les citoyens à l’écologie.  Nous avons ainsi proposé à plusieurs reprises des ateliers de fabrication de pièges contre les frelons asiatiques ou d’élaboration de lessive écologique, la récolte de blé noir bio en vue de la diffusion des graines pour plantes extrêmement mellifères. Nous avons organisé des chantiers de nettoyage de ruisseaux ou de plage en collaboration avec d’autres associations écologistes, la récolte de blé noir bio en vue de la diffusion des graines pour plantes extrêmement mellifères.

Chaque année, à l’issue de notre Assemblée Générale, nous organisons une conférence gratuite et  ouverte à tous traitant de sujets aussi variés que l’alimentation collective bio, l’habitat écologique, les algues vertes ou la submersion marine.

Nous sommes toujours à l’écoute des citoyens par l’intermédiaire de notre site ou lors de rencontres inopinées sur les chemins ou les marchés. Nous sommes en effet très souvent sollicités pour des préoccupations précises et locales et nous nous efforçons d’y apporter les réponses adéquates.

L’écologie se doit d’être concrète et répondre à des critères durables et non pas à des exigences qui pourraient être assimilées à du greenwashing.

C’est pourquoi nous œuvrons pour une urbanisation raisonnée et respectueuse de la Loi Littoral qui empêche l’habitat diffus, qui préserve les espaces agricoles et limite la perméabilisation des sols.

Nous ne pourrons donc pas être présents lors du traditionnel forum mais il demeure possible de nous contacter sur notre site.

Pour le conseil d’administration, le Président de l’ASPF

 

 


 

5 septembre 2018 : parution dans le Télégramme

ASPF. Pas autorisée à participer au forum des associations

Publié le 05 septembre 2018 à 13h27 Modifié le 05 septembre 2018 à 15h44

L’Association pour la sauvegarde du Pays fouesnantais (ASPF), ne sera pas au nombre des associations participant au forum, samedi. Ainsi en a décidé la mairie, organisatrice du grand rendez-vous associatif. « Nous ne proposerions pas ‘’d’activités de manière récurrente ou régulière’’, rapporte son président, Damien Poënces, plutôt colère avant de revenir sur les actions de l’ASPF.

« Faut-il rappeler que notre association s’efforce, au quotidien, de sensibiliser les citoyens à l’écologie ? Nous avons ainsi proposé, à plusieurs reprises, des ateliers de fabrication de pièges contre les frelons asiatiques ou d’élaboration de lessive écologique. Nous avons organisé des chantiers de nettoyage de ruisseaux ou de plages, en collaboration avec d’autres associations écologistes, la récolte de blé noir bio en vue de la diffusion des graines pour plantes extrêmement mellifères », s’exaspère Damien Poënces, président de l’Association pour la sauvegarde du Pays fouesnantais.

« À l’écoute des citoyens »

Il contre-argumente encore en rappelant les autres activités de l’ASPF et les liens qu’elle tisse : « Chaque année, à l’issue de notre assemblée générale, nous organisons une conférence gratuite et ouverte à tous traitant de sujets aussi variés que l’alimentation collective bio, l’habitat écologique, les algues vertes ou la submersion marine. Nous sommes toujours à l’écoute des citoyens par l’intermédiaire de notre site ou lors de rencontres inopinées sur les chemins ou les marchés. Nous sommes en effet très souvent sollicités pour des préoccupations précises et locales. Nous nous efforçons d’y apporter les réponses adéquates ». Damien Poënces poursuit son raisonnement : « Alors que l’écologie est au centre des débats et que le ministre de la Transition écologique vient de démissionner, créant un électrochoc à tous les niveaux de la société, il est des communes où une association de défense de l’environnement et de la promotion de l’écologie est évincée du forum des activités.

 


 

7 septembre 2018 : parution le Télégramme

Forum des associations. L’UDB et le PS réagissent à l’éviction de l’ASPF

Publié le 07 septembre 2018 à 13h09 Modifié le 07 septembre 2018 à 18h41

L’Union démocratique bretonne (UDB) et son secrétaire fédéral Finistère-Penn Ar Bed, Christian Pierre, réagissent au refus de la mairie de Fouesnant d’accueillir l’Association de sauvegarde du Pays fouesnantais (ASPF) au forum des activités, qui aura lieu samedi, à l’Archipel et au restaurant scolaire.

« L’UDB du Pays de Cornouaille se déclare très surprise et choquée de l’interdiction faite à l’ASPF d’être présente au forum des associations. Le prétexte est fallacieux. L’ASPF ne proposerait pas d’activités récurrentes ou régulières. D’une part, c’est faux. Et d’autre part, lorsque l’association réagit, par exemple, contre les algues vertes, elle le fait quand les algues sont là et ça ne se fait pas sur commande ». Christian Pierre étend son propos, « Nicolas Hulot vient de démissionner vu le manque de considération pour la défense de l’environnement à l’échelle de la France. L’UDB, dont précisément la défense de l’environnement est un des axes d’action, se déclare solidaire de l’ASPF dans le manque de considération dont l’association est victime ».

« Décision injuste du maire »

Dans un communiqué, la section du Parti socialiste du Pays fouesnantais et son secrétaire Philippe Lavenant estiment « injuste la décision du maire de Fouesnant d’interdire à l’ASPF de participer au forum des associations samedi ».
« Outre que l’on ne peut mettre en doute son statut et quelles que soient les divergences passées entre le PS local et l’ASPF, on ne peut nier que cette association œuvre à la protection de l’environnement. Cette décision de la municipalité de Fouesnant relève d’un raisonnement purement polémique », écrivent les socialistes fouesnantais.

 


 

7 septembre 2018 : parution OUEST FRANCE

Des défenseurs de la nature exclus du forum

L’association de sauvegarde du pays fouesnantais n’a pas été autorisée à participer au forum, aujourd’hui. Son éviction, que certains estiment politique, a fait réagir.

La polémique

Un coup bas. Le terme semble approprié pour qualifier la manoeuvre de la mairie de Fouesnant. C’est en tout cas la vision des adhérents de l’Association de sauvegarde du pays fouesnantais. L’ASPF ne sera pas présente sur le forum des associations, à l’Archipel, ce samedi matin.

« Ciblés comme étant l’opposition »

Un coup dur. Car comme les autres, l’ASPF mise beaucoup sur ce rendez-vous afin d’attirer de nouveaux adhérents. « L’association existe depuis 40 ans. Et depuis longtemps, elle participe au forum. Mais nous sommes ciblés, sur le plan politique, comme étant l’opposition », estime Damien Poences, le président de l’ASPF.

La mairie de Fouesnant a refusé la présence de l’association. Évoquant des questions de places. « Nous avons beaucoup de demandes et l’espace est limité à l’Archipel, explique le maire, Roger Le Goff. Nous avons la volonté de réunir les adhérents d’associations sportives et culturelles. Et il y a des associations que nous voulons remettre en lumière. » Pourtant, selon Damien Poences, l’ASPF répond aux critères exigés par la mairie. « Dans nos statuts, nous sommes une association à caractère culturel. »

Une forme de sanction

Cinq autres associations n’ont, elles non-plus, pas été autorisées à participer. Elles étaient jugées « à caractère commercial ». Une façon déguisée de pousser l’ASPF vers la sortie ? Vincent Esnault, membre de l’ASPF, fait partie de l’opposition au conseil municipal. Il y voit une forme de sanction. « Je m’occupe du volet juridique pour l’ASPF. Chaque conflit avec la mairie s’est fini au tribunal. Et sur la vingtaine de procès, nous en avons gagné 16. »

Au-delà des adhérents, l’absence de l’association a fait réagir certains groupes politiques. À l’image de la section socialiste du Pays Fouesnantais qui estime « injuste la décision du maire de Fouesnant d’interdire à l’ASPF de participer au forum des associations, ce samedi. Outre que l’on ne peut mettre en doute son statut et quelles que soient les divergences passées entre le PS local et l’ASPF, on ne peut nier que cette association oeuvre à la protection de l’environnement au sein du Pays fouesnantais. Cette décision de la municipalité de Fouesnant relève d’un raisonnement purement polémique. »

L’Union démocratique bretonne du Pays de Cornouaille se déclare pour sa part « très surprise et choquée de l’interdiction faite à l’ASPF d’être présente au forum des associations de Fouesnant. Le prétexte est fallacieux : l’ASPF ne proposerait pas d’activités récurrentes ou régulières ! D’une part, c’est faux. D’autre part, lorsque l’association réagit contre les algues vertes, elle le fait quand les algues sont là. Ça ne se fait pas sur commande… »

L’association de sauvegarde du pays fouesnantais contribue à préserver notamment le sentier côtier de Beg-Meil


En guise de conclusion …

Pour finir, reprenons l’article du Télégramme du 8 septembre où il est écrit que « le maire a coupé court aux palabres en assurant dès l’ouverture du forum  assumer son choix de ne pas accueillir l’ASPF ».

 

Vous comprenez ainsi que la protection de l’environnement n’est pas la priorité de Roger Le Goff.

Quant à la liberté d’expression, laissons donc notre édile méditer sur cette citation attribuée à Voltaire,

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire ».

Laisser un commentaire

Diaporama