Archive pour janvier 2010

L’assemblée Générale de l’Association Pour la Sauvegarde du Pays Fouesnantais aura lieu à Fouesnant, le samedi 6 février 2010 à l’Archipel – salle du Loch – à 14 H 30 et sera suivie, à partir de 16 heures par une conférence de Jean Claude PIERRE* sur le thème « La solidarité, clé d’un authentique développement durable – quelle terre laisserons-nous à nos enfants ? ». La conférence est ouverte à tous. »

*Jean Claude PIERRE est un militant écologique de longue date – il fut en 1969 l’un des fondateurs de l’association « Eau et Rivières de Bretagne »,  il est conseiller économique et  social de Bretagne, et porte-parole du réseau « Cohérence »  – auteur de nombreux ouvrages  sur l’écologie..

Enquête publique du 26 octobre au 24 novembre 2009 portant sur les périmètres de protection des captages d’eau de PEN AL LEN, CREAC’H QUETA ET BREHOULOU

Document remis par l’ASPF à Monsieur Jean Le Garrec, Commissaire Enquêteur.

30 mg de nitrates le 17 décembre 2009 - mesurés par l'aspf

30 mg/l de nitrates le 17 décembre 2009 - mesurés par l'aspf à l'entrée de la station de Pen Al Len

Avant-propos :

l’eau est un enjeu vital pour la planète car elle est indispensable pour notre survie. Il faut donc la préserver, ne plus la polluer ou la gaspiller.

Dans ce contexte, la commune de Fouesnant a décidé de mettre en place des périmètres de protection avec des contraintes pour certains mais dans l’intérêt général. C’est sous la contrainte réglementaire (loi sur l’eau), articles repris dans l’arrêté préfectoral n°2009-1403 du 21/09/2009 que cette action est effectuée et non pas par volonté municipale.

Cette enquête publique aura au moins le mérite de nous permettre de découvrir ces études dont la mairie nous a toujours refusé l’accès malgré notre agrément pour la défense de l’environnement.

Or en 15 ans de l’eau a coulé sous les ponts et ce dossier est resté en l’état. Aujourd’hui, fin 2009, dans l’obligation de respecter la législation, la commune s’engage dans une démarche pour enfin protéger ces zones dont la principale est Pen al len.

Alors, comment procèdent les personnes responsables soucieuses de la préservation de l’eau ?

Elles prennent les mesures qui s’imposent en achetant les terrains attenants, élargissent les périmètres de protection, reboisent si nécessaire, remettent en état les zones humides, protègent les cours d’eau, et développent une agriculture raisonnée voire biologique. C’est le cas des communes engagées pour la reconquête de la qualité de l’eau mais aussi pour des privés (par exemple CONTREX, VITTEL,…)

Lire la suite de cette entrée »

L’ASPF vous adresse ses meilleurs voeux pour l’année 2010 ! venez nombreux nous rejoindre pour défendre notre bel environnement !

Lumières d'hiver et bernache derrière le Cap Coz

Lumières d'hiver et bernaches derrière le Cap Coz

Recherche