Archive pour juillet 2011

Point de vue :

On se doute bien que l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme(PLU) fouesnantais dans l’espace feutré des services administratifs, document qui va réorganiser le territoire communal, voire le figer pour une quinzaine d’années, est toujours en cours de gestation. Pendant ce temps, les dispositions de l’ancien POS s’appliquent encore. Est-ce parce que très bientôt les règles environnementales vont être plus strictement appliquées qu’on observe une frénésie de travaux, une activité compulsive d’achat ou  de vente du foncier, une inflation urbanistique sans freins ? Il n’est que de voir le paysage hérissé de grues, les routes encombrées de camions débordants de terre et de gravats… camions dont la destination demeure incertaine ! Faut-il craindre des remblais illicites… de zones humides dont les inventaires (pour leur protection) sont en cours d’élaboration ? La ville et ses alentours ne sont qu’un vaste chantier. Et il faut de plus compter avec les ballets des remorques tractées, chargées d’algues vertes. Eh oui, les ulves sont déjà là depuis avril dans notre baie et la « cuvée »de cette année risque de dépasser en tonnage ramassé la cote de référence de 2009 ! Certes  des dispositions sont prises pour contrer ce fléau (contrat Odet-Aven), des dispositifs sont mis en place mais ils ne donnent pas la priorité au traitement en amont (réduire drastiquement les quantités de déjections animales et d’engrais minéraux épandus sur les terres des bassins versants).
Alors tout est sombre dans ce tableau ? Une embellie cependant: le chemin côtier ! Aux dernières nouvelles, le prochain tracé passe par le haut de la falaise, même chez Lascar ! Ce que nous réclamons depuis toujours ! Mais attendons la prochaine enquête ! Observons  ce qui se passera au niveau du Domaine Public Maritime, demeurons vigilants ; La vigilance sans faille, c’est le crédo de l’association : toujours veiller. Le soutien indéfectible de chaque adhérent est pour cela une nécessité.  Télécharger notre bulletin 2011
La Présidente

Lire la suite de cette entrée »

Algues vertes : le bureau d’études en charge du dossier présente des calculs et  des diagnostics sur le seul territoire officiellement  retenu, celui de Lesnevard, qui n’expliquent pas la situation explosive en nitrates des rivières  et de la baie : où est l’erreur, où est l’explication des algues vertes ?

La limitation de l’étude et des actions au bassin de Lesnevard n’en est-il pas l’explication ?

L’ASPF réitère sa demande d’extension aux autres effluents de notre baie.

Lire la suite de cette entrée »

Recherche