Sentier côtier : aujourd’hui, c’est jour d’inauguration officielle, c’est jour de fête et de champagne (mais pas pour tout le monde ) !

18 juillet 2015 0 Par Collectif ASPF
Inauguration secrète en présence d'un clown surprise.

Inauguration secrète en présence d’un clown surprise.

Inauguration secrète en présence d’un clown surprise.

C’était le jeudi 2 juillet 2015 à 17 h 30 :
Découvrez notre diaporama automatique avec 18 photos sur « l’inauguration officielle » sans pub, sans articles dans les journaux, presque en cachette, mais … avec les forces de gendarmerie, prévues pour contenir les membres dangereux d’un Collectif citoyen où dominait l’ASPF, alors qu’à Quimper, ce même soir, les agriculteurs s’organisaient déjà pour brûler des magasins !
Avec le départ de la cérémonie à la Cale de Beg Meil, sans fanfare et sans grandes tenues d’apparat pour les Officiels et … surprise de taille : un élu de l’opposition, invité, en tête du cortège, commentait les travaux (et illégalités) en doublon du Maire tout le long du parcours jusqu’au sémaphore ; en queue de cortège un clown à nez rouge, lui non invité, après avoir distribué un trac à la Cale, les accompagnait avec son grand panneau portatif illustré de sa prose. Mais il n’a pu franchir la barrière de l’enceinte militaire mise à disposition des Officiels pour boire le champagne et écouter le discours de notre bon Maire de Fouesnant ka dit sans surprise que c’est lui ka tout fait pour débloquer le bazar qui durait depuis 40 ans !
Le joyeux clown rappelait, entre-autre, que la vraie inauguration avait eu lieu le 25 octobre 2014 et cela en force par les « Gueux » ( voir article du 28 novembre 2014).

 

Nous reproduisons ci-dessous le trac distribué sur place :
…………………………………………………………………………………………….
Collectif citoyen pour l’ouverture du sentier de Beg Meil

Inauguration du sentier de Beg Meil le jeudi 02 juillet 2015.

par le maire de Fouesnant, en présence du secrétaire général de la préfecture du Finistère.
Sentier côtier : aujourd’hui, c’est jour d’inauguration, c’est jour de fête et de champagne !
Mais, mais…
Monsieur le préfet du Finistère,
Monsieur le secrétaire général de la Préfecture du Finistère,
Monsieur le maire de Fouesnant,
C’est bien vous et vos prédécesseurs, complices avec les propriétaires riverains récalcitrants, qui pendant plus de 40 ans avez retardé, voire empêché l’établissement de la servitude légale. Devant notre combat incessant, et finalement le passage en force d’une population ulcérée, avec cisailles, marteaux et même échelles le 25 octobre 2014, vous avez dû céder et réaliser ce chemin que vous inaugurez aujourd’hui.
Les tentatives d’ intimidation n’ont jamais freiné notre détermination et surtout pas celle de l’ASPF, qui a lutté pendant près de 40 ans pour l’établissement de la servitude légale sur les propriétés riveraines. A la suite des 5 enquêtes publiques, avec des projets aussi dangereux que farfelus (perrés sur DPM, tunnel dans les rochers,…), vous n’avez pas de raison d’en être fiers, car ces aménagements lourds, interdits dans un espace remarquable comme la Pointe de Beg Meil, ont dénaturé le site. Ce parcours, en de nombreux points, est bien éloigné d’un véritable sentier côtier, établi dans le respect de l’environnement … et de la Loi. Par endroit, la vue sur la mer est volontairement obstruée, notamment dans le dernier tronçon, transformé en univers carcéral, où l’on se demande même où elle se situe ?
Mais au fait : où sont les permis de bétonner, les autorisations de travaux sur un site remarquable que beaucoup d’entre vous découvriront ce jour pour la première fois de là-haut. Nous, nous avons toujours agi dans le respect des lois de la République, et vous ?
Alors, pour votre inauguration tardive, à la bonne vôtre au sémaphore …
…………………………………………………………………………………………………………………………………

Paroles de clown.

Nous avons retrouvé le gars au nez rouge, et avec lui, nous avons joué à reconstituer les réponses fictives mais bien possibles de tous les acteurs du jour, à la manière d’un clown qui questionne son public :  » i’ sont contents les pétits… ? « .

 » i’ sont contents les pétits z’officiels ? « .
Eric Etienne, Secrétaire de la Préfecture :  » ben, pas tout à fait car on m’avait promis une inauguration incognito et j’ai vu des manifestants qui se moquaient un peu de nous, mais d’un autre côté, j’ai eu un autre son de cloche que celui du Maire avec les commentaires en direct du « Vert » le long du parcours ».
Alors ? c’est outrancier de dire « carcéral » chez Lascar ? Réponse : « … joker ! « .
Roger Le Goff, Maire de Fouesnant :  » ben, pas tout à fait car si c’est enfin terminé, je le savais qu’ils seraient là, ceux de l’ASPF, que je n’avais pas invités. J’ai mouillé ma chemise, c’est moi qui ai tout fait pour en arriver là, mais maintenant que c’est fini, je reconnais que certains propriétaires n’en ont fait qu’à leur tête ( journal OF du samedi 4 juillet 2015) ».
Mais où sont les permis et autorisations des travaux ? Réponse : « … joker ! « .
Les administrateurs du Littoral ( DDTM et Affaires maritimes) :  » ben, pas tout à fait car la mairie a fait des travaux interdits sur le DPM ».
Mais vous les découvrez seulement maintenant ? Réponse : « …ben oui, nous, de nos bureaux de Concarneau, on ne voyait pas très bien l’autre côté de la Baie ».

 » i’ sont contents les pétits propriétaires ? « .
Les grosses pointures qui ont craqué après 40 ans de procédures :  » ben, pas tout à fait car nous avons des factures pharamineuses de terrassements, de murs, de grillages posés à payer pour nous protéger des marcheurs ».
Oui bien sur mais l’intérêt général ne primait-t-il pas sur l’intérêt particulier ? Réponse : « … joker ! « .
Un des propriétaires récalcitrants criait aux associations qui circulaient chez lui ce jeudi :  » « communistes, communistes ! » ( véridique, ce jour là).

 » i’ sont contents les pétits gendarmes ? « .
Tous :  » on préfère être ici qu’à Quimper, où ça va chauffer tout à l’heure avec les paysans en colère ».
Donc vous irez boire un coup au sémaphore ? Réponse : « … joker ! « .

 » i’ sont contents les pétits marchands de grillage épais en inox ? «  .
Tous :  » ben, pas tout à fait car on avait bien commencé chez Lascar : du gros, du haut, du lourd en inox, posé sur des murets avec belles pierres et puis, les autres ont raccourci les grillages et certains veulent même que les promeneurs voient la mer « .
Avez-vous suivi les plans ? Réponse :  » quels plans ? …joker ! « .

 » i’ sont contents les pétits fouesnantais ? « .
Tous :  » oui, oui, oui, bravo l’ASPF, bravo Esnault, formidable, sans vous, le chemin n’aurait jamais été ouvert ! mais … ».
Mais quoi ?, vous prendrez bien une petite adhésion à 20 euros chez nous pour nous aider ? Réponse : « …joker ! « .

 » i’ sont contents les pétits touristes qui veulent voir la mer de haut ? «  .
Presque tous :  » ah bon, il y avait un problème à faire appliquer la Loi ici ? « .
Nous, ASPF : Réponse : « …joker ! ».

 » i’ sont contents les pétits journalistes et correspondants locaux ? « .
Tous :  » ben, pas tout à fait car y a (presque) plus d’algues vertes, y a plus de sentier, mais alors, on va parler de quoi à Fouesnant ? « .
Mais vous allez déjà raconter en détail tout ce qui s’est passé ce soir ici et rapporter l’article du blog de l’ASPF ? Réponse : « …joker ! ».
Mais il vous reste tout ce qui touche ici à la Loi Littoral ? Réponse bis : « …joker ! ».

 » i’ sont contents les pétits écolos ? « .
Tous :  » ben , pas tout à fait car si nous passons enfin en haut des falaises, certains propriétaires ont dénaturé le site par des travaux et aménagements lourds (interdits dans cet espace remarquable) , et empêché l’accès au rivage et aux promontoires où sont les plus beaux points de vue… nous sommes bien loin d’un véritable sentier côtier ».

« Et qu’est-ce qué dit la pétit dame de l’ASPF qui s’appelle Yvonne ? ».
eh ben figurez-vous qu’elle ne dit pas « joker » ! écoutez-ça : « Sans le nécessaire soutien à apporter à Vincent Esnault, je n’aurais pas participé à cette « inauguration officielle », à laquelle l’ASPF n’était d’ailleurs pas invitée. Pour moi, la véritable ouverture du sentier, faite avec audace et panache, c’est notre marche du 25 octobre 2014, suivie par une foule enthousiaste.
Aujourd’hui, il est affligeant de voir les représentants de la Loi inaugurer une réalisation faite d’aménagements illégaux !
Et les propriétaires, qui se sont évertués pendant des décennies à empêcher l’établissement de la servitude légale ont fait un bien mauvais calcul ! Car la « servitude modifiée » telle qu’ils l’ont réalisée aujourd’hui leur inflige un préjudice environnemental et financier sans commune mesure avec ce qu’aurait représenté la simple application de la loi, telle que nous la réclamions depuis sa promulgation (1976).

Conclusion du clown :

« Joker, joker … », mais i’ sont pas très contents toutes nos vedettes et témoins du jour !
Ben pourquoi ?
Mais au fait : le mot joker vient de l’anglais « joke » qui se traduit chez nous en « plaisanterie », et si cette inauguration au rabais n’avait été qu’une plaisanterie de plus dans ce long feuilleton du sentier côtier de Beg Meil ?