Le 3 mai 2016, l’ASPF  a saisi le préfet du Finistère d’une demande de constat d’infractions suite à l’extension du camping de l’Atlantique hors de son périmètre autorisé et au non-respect du code de l’urbanisme. Sans réponse, notre association a déposé une requête auprès du tribunal administratif de Rennes.
Il a fallu attendre le 29 mars 2018 pour qu’un fonctionnaire de la DDTM, service de l’Etat, aille sur place pour constater les infractions. Le constat a ensuite été transmis au procureur de la République, démontrant le bien fondé de notre action.
Malheureusement, il faudra encore attendre quelques années pour obtenir un jugement.
Entre temps, la propriétaire des lieux, ancienne adjointe au maire de Fouesnant, a déposé un nouveau permis que nous avons déféré. De notre point de vue, celui-ci est non-conforme avec la loi littoral.
Une fois de plus, ce dossier aurait pu être réglé à l’amiable si le préfet et le maire faisaient respecter les règles.

L’extension est caractérisée par les flèches rouges.

Laisser un commentaire

Diaporama