la lessive au lierre

27 mars 2019 0 Par Collectif ASPF

Le lierre est une plante parasite et toxique, qui étouffe les arbres et grignote les façades, elle était utilisée dans l’antiquité comme remède…et comme poison. C’est également un très bon purificateur d’air, d’où l’importance de le laisser proliférer en ville. Mais s’il vient à être un peu trop envahissant, profitez-en pour en faire… de la lessive.!!!

En effet, le lierre peut contenir jusqu’à 8% de saponines, détergentes et moussantes.

Portez des gants lors de la cueillette, les baies de lierre peuvent être irritantes.

Nécessaire :

  • Une cinquantaine de feuilles de lierre fraichement cueillies, 60 à 70 si elles sont petites.
  • 1 litre d’eau
  • Un hachoir ou un couteau, une casserole et son couvercle,
  • Un presse-purée ou une louche
  • Une passoire fine, un entonnoir et une bouteille avec une étiquette.

Procédure de fabrication :

  1. Cueillez les feuilles, sans abimer la plante. Rincez les feuilles à l’eau du robinet.
  2. Hachez grossièrement les feuilles, puis mettez-les dans une casserole assez haute avec le litre d’eau, et couvrez pour limiter l’évaporation.
  3. Portez à ébullition et la maintenir un quart d’heure à couvert.
  4. Retirez du feu et laissez infuser 12 heures minimum. (idéalement une nuit)
  5. Tassez les feuilles dans leur jus à l’aide d’une louche ou d’un presse-purée, et filtrez le mélange à l’aide de la passoire fine en le versant via l’entonnoir dans une bouteille.

Attention, veillez à bien indiquer son contenu et éloigner la bouteille de la portée des enfants, ce liquide est toxique à l’ingestion !!!

Utilisation :

Cette lessive s’utilise dans les mêmes proportions qu’une lessive liquide, elle parfume très légèrement le linge d’une senteur printanière. Vous pouvez y ajouter si vous le souhaitez quelques gouttes d’une huile essentielle de votre choix pour un parfum plus prononcé.

Durée de conservation : 1 mois.

 Si vous habitez un endroit dépourvu de lierre, cette plante est particulièrement facile à bouturer et à faire pousser sur son balcon, son rebord de fenêtre et même à l’intérieur !