Cleut Rouz: petit coup de vent et fortes conséquences

17 janvier 2020 1 Par Collectif ASPF

Depuis des lustres, les maires successifs ont tenté de freiner l’érosion dunaire entre Beg Meil et Mousterlin. Traverses de chemin de fer, enrochements et dernièrement des pieux. Deux rangées avaient ainsi été installées: 64 en haut et 212 en bas de plage entre février 2014 et 2015. A l’automne 2018, 62 pieux avaient du être remplacés après avoir pris la mer. Le bois flotte.
L’automne 2019 n’échappe pas à la règle malgré une météo normale avec quelques coups de vents et des coefficients de marée pas si élevés.
Il reste à ce jour 33 poteaux en haut de plage et 128 en bas.
Le trait de côte a fortement reculé, la mer est passée par dessus la dune et la mairie est dépassée.
Le suivi scientifique promis pointe aux abonnés absents et le maire délivre encore des autorisations d’urbanisme en zone d’aléa fort. Bref tout va bien.

Garde à vous, repos
la plage gagne en profondeur