Assemblée Générale 2020

9 février 2020 2 Par Collectif ASPF

L’assemblée générale 2020 pour l’exercice 2019 s’est déroulée le samedi 1er février 2020 dans la salle Beg-Meil du Restaurant Scolaire devant une cinquantaine de personnes.

Le président, Damien Poënces, a présenté le rapport moral. La trésorière, Annick Faucompré, a exposé le bilan financier. Notre adhérent, Vincent Esnault, a fait le bilan des actions en cours.

L’assemblée générale a été suivie d’une conférence de Jean-Claude Pierre sur le réchauffement climatique. Une centaine de personnes y a assisté.

RAPPORT MORAL

Bonjour à toutes et à tous.

Je profite de cette assemblée pour rendre un hommage particulier à Jacques Thomas, un de nos actifs adhérents disparu l’an passé. Merci à lui pour ses engagements et son investissement au sein de l’association.

(applaudissements)

De nombreux fouesnantais ne connaissent toujours pas notre association pourtant, nous pouvons dire que nous sommes bien ancrés sur le territoire et reconnus en tant qu’association de défense de l’environnement.

En 2019 nous avons compté 86 adhérents soit une augmentation de près de 4% par rapport à 2018 et nous avons été actifs et présents sur le Pays Fouesnantais.

Je rappelle qu’une de nos principales missions est de veiller à un développement harmonieux de Fouesnant et des communes avoisinantes. La tâche est rude dans un secteur aussi convoité que celui que nous partageons.

Nous avons pour cela assuré une veille permanente des permis de construire et des permis d’aménager délivrés par les mairies et avons vérifié leur conformité au regard de la Loi Littoral qui constitue notre référence et notre ligne rouge à ne pas dépasser. Il est vrai que la Loi constitue le fondement de notre société et les communes du Pays Fouesnantais ne doivent pas déroger pas à la règle.

Nous avons également été sollicités par des citoyens, soit directement, soit par l’intermédiaire de notre site et de notre messagerie. Nous avons répondu à chacune de ces requêtes et en général nous nous sommes rendus sur site pour échanger et conseiller. Cela montre la confiance que nous accorde la population et le sérieux de notre positionnement.

Ainsi que je l’ai précisé dans l’introduction, notre association reste encore mal connue de nombreux Fouesnantais. C’est pourquoi nous avons davantage travaillé cette année sur le deuxième axe de notre mission à savoir la promotion de la défense de l’environnement et de l’écologie. Cet axe avait été annoncé lors du forum des associations de septembre 2019.

Nous avons donc mis en place des ateliers ouverts à tous le deuxième samedi de chaque mois. 5 ateliers ont été proposés, dans un premier temps en plein air par la découverte des plantes comestibles de fin d’été et par la fabrication de purins à l’usage du jardinier. C’est Pierre Cornec qui a partagé ses connaissances. Les ateliers suivants ont été dirigés en intérieur par Christian Hameau qui a développé ses connaissances en matière de lessives et produits ménagers écologiques et de fabrication de tawashis.

Ces ateliers ont démarré modestement mais ont reçu un accueil plutôt favorable. Ils ont été à chaque fois un moment d’échange très convivial et de promotion de notre association.

Si nous avons, par ces ateliers, touché de nouvelles personnes, nous sommes néanmoins un peu déçus du peu de participation de nos adhérents.

Un autre moment fort de cette année 2019 a été notre présence lors de la Semaine Européenne du Développement Durable courant juin. Nous avons établi un partenariat avec le Cinéma de Bénodet et avec le Lycée de Bréhoulou pour la diffusion de 4 films-documentaires dont l’un en avant-première avec la présence du réalisateur. La projection au lycée de Bréhoulou a été suivie d’un débat avec les professionnels. Celle de Bénodet a fait l’objet d’une discussion avec le réalisateur.

Le nombre d’entrée sur Bénodet a été très satisfaisant et les retours des spectateurs ont été très positifs. Il nous est apparu également vraiment intéressant de nous être déplacés hors Fouesnant.

Il est clair que nos positionnements ne sont pas partagés par tous. Nous avons plusieurs fois été attaqués par voie de presse sur certains dossiers. Nous tenons à préciser que notre action consiste à trouver dans un premier temps un accord avec nos interlocuteurs à l’aide d’un recours gracieux et qu’en cas de désaccord nous nous en remettons à la Justice par l’intermédiaire du Tribunal Administratif, constatant malheureusement que nos droits de réponses rencontraient parfois des problèmes de publication.

Il est donc regrettable que des décisions de justice soient contestées par des responsables et des représentants des citoyens qui plus est, aux frais du contribuable. Toujours est-il que nous avons à chaque fois cherché à rétablir les faits par communiqué de presse en faisant valoir nos arguments. Cela a été le cas particulièrement pour l’installation de panneaux photovoltaïques sur le site de Kérambris ou pour une urbanisation en secteur diffus sur la commune de Bénodet.

Nous utilisons également notre site pour publier nos articles et vous tenir informés à chaque parution. Nous vous invitons d’ailleurs à vous y rendre régulièrement pour suivre nos parutions et réagir par l’intermédiaire des commentaires accessibles en ligne. À ce sujet, vous avez certainement remarqué que notre site a été rafraîchi au cours de l’année et a subi une cure de jouvence.

Pour mener à bien ce travail, nous sommes un petit groupe constitué des membres actifs et des anciens du Conseil d’Administration. Je tiens ici à les remercier vivement pour leur investissement et le temps passé, soit sur le terrain , soit en réunion ou encore devant l’ordinateur, parfois à des heures tardives. Ce travail est mené bénévolement en plus de nos activités personnelles, professionnelles ou associatives diverses. Ce petit groupe ne cherche qu’à se renforcer par l’intégration de nouveaux membres actifs.

PERSPECTIVES

Nos objectifs ayant été clairement définis au cours de cette intervention, nous poursuivrons dans ce sens à savoir continuer de défendre ce territoire contre une urbanisation galopante et une artificialisation des sols d’une part.

D’autre part nous continuerons de promouvoir la préservation de l’environnement en pérennisant les ateliers que nous avons mis en place.

Nous sommes aussi en négociation avec des associations médiatrices et des cinémas de Quimper et de Concarneau pour renouveler notre participation à la Semaine Européenne de Développement Durable qui se déroulera en juin 2020. Nous précisons que notre présence à Bénodet n’a pas été vue d’un bon œil de la part de l’édile local en 2019. Il n’autorise plus le partenariat officiel entre le cinéma et l’association.

Ceci est un exemple des difficultés rencontrées face à certains potentats locaux.

Nous serons encore présents aux rassemblements des Coquelicots le premier vendredi de chaque mois afin de dénoncer l’usage des pesticides dans l’agriculture. Et puisque nous y sommes nous vous rappelons qu’un espace de choix a été dédié à l’association dans le jardin de Pierre Cornec dans le but de jardiner ensemble, d’échanger des expériences, de partager et de promouvoir la permaculture. Une serre a été montée. Le lieu existe et ne demande qu’à prospérer.

En guise de conclusion, nous renouvelons notre invitation à nous rejoindre, à faire part de vos compétences et à nous aider à transmettre les valeurs de l’ASPF.

RAPPORT D’ACTIVITÉ

Durant l’année 2020, des dossiers ont été clos, d’autres ont été ouverts. Certains ont été ouverts sur les années précédentes et sont toujours en procédure.

Dossier SCoT de l’Odet – Volet commercial

Annulation de la délibération du seuil de 200 m² pour l’installation des commerces en périphérie.

Dossier Camping de Bot-Conan – Fouesnant

Implantation de tentes dans la zone des 100 mètres. Annulation partielle du permis au TA puis confirmé en cour d’appel (CA).Pour appliquer les décisions, requête devant le tribunal de grande instance (TGI) de Quimper. Jugement favorable avec astreinte. Annulation devant la cour d’appel suite à une erreur de procédure du cabinet rennais.

Devant le Juge Civil

Le jugement définitif sera rendu en septembre 2020.

Dossier X – Fouesnant

Extension d’habitation dans la bande des 100 mètres.

Dossier X – Fouesnant

Maison d’habitation en contradiction avec la loi Littoral. Permis annulé par le Tribunal Administratif.

Dossier devant la Cour d’Appel de Nantes.

Dossier X – Clohars-Fouesnant

Maison d’habitation en contradiction avec la loi Littoral. Référé en suspension.

L’association a perdu sur ce dossier.

Dossier X – Fouesnant

Extension d’habitation dans la bande des 100 mètres, en cours.

Permis de construire illégal.

Dossier camping de Kerscolper – Fouesnant

Extension du camping hors du périmètre d’exploitation.

Dossier camping de l’Atlantique – Fouesnant

Extension du camping hors du périmètre d’exploitation.

Dossier camping du Grand-Large – Fouesnant

Extension du camping hors du périmètre d’exploitation.

Dossier Centrale photovoltaïque – Fouesnant

Non-conformité avec la Loi littoral.

Urbanisation sur zone agricole.

Dossier STEP – Fouesnant

Modification de la station en extension d’urbanisation. Extension sur Zone Humide et en zone de submersion marine.

Dossier X – Fouesnant

Permis de construire en zone de submersion marine.

Permis pas vu et donc pas attaqué.

Dossier X – Fouesnant

Extension d’habitation dans la bande des 100 mètres.

Dossier parking de Mousterlin – Fouesnant

Artificialisation du sol dans la bande des 100 mètres.

Dossier Kervransel – Fouesnant

Réhabilitation d’une ruine en secteur d’habitat diffus pour la construction de 11 logements. Loi littoral.

Dossier Kerlosquen – Fouesnant

Construction dans la bande des 100m.

Production de faux quant à la déclaration d’une voie préexistante.

Dossier Servitude de passage sur le sentier côtier – Fouesnant

L’association demande l’accès sur les promontoires et demande la destruction des murs bordant le sentier.

Dossier Camping de Saint-Laurent – La Forêt-Fouesnant

Extension du camping en zone NDS

Dossier plan Algues Vertes

Nouveau plan algues vertes alors que le premier est un échec.

Dossier PLU de Clohars-Fouesnant

Attaque du PLU par rapport à la loi Littoral

Verdict : non-conformité des documents graphiques

ÉCHANGES AVEC LES ADHÉRENTS

Au cours de l’assemblée, divers échanges ont eu lieu avec les adhérents :

  • La projection des films durant la Semaine Européenne du Développement Durable a été jugée très positive.
  • La position du CA concernant notre recours contre la centrale de panneaux photovoltaïques n’a pas été bien comprise. Les arguments ont été relayés sur notre site en complément de notre communication dans la Presse.
  • Les ateliers sont proposés à des gens déjà sensibilisés. Il reste à déterminer comment atteindre d’autres publics.
  • Il est émis le désir de faire paraître au moins un bulletin papier par an à distribuer dans les boîtes aux lettres.
  • Pierre expérimente de nouvelles méthodes pour aller à la rencontre des gens mais fait part des difficultés à se faire connaître des nouveaux habitants.
  • Une nouvelle habitante de la commune précise qu’elle a connu l’ASPF sur les réseaux sociaux.

CONFÉRENCE

L’Assemblée Générale a été suivie en deuxième partie d’une conférence :

LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE, UN NOUVEAU DÉFI POUR L’HUMANITÉ

Le sujet était traité par Jean-Claude PIERRE, Président de Nature et Culture, Membre du Conseil Économique et Social de Bretagne.

Le sujet en était l’anthropocène, mot récent dans notre vocabulaire mais emblématique de la révolution qui agite et perturbe la vie de notre planète tout entière.

J-C Pierre s’est attaché à retracer le chemin d’un point de vue historique et sociologique, depuis les racines de la prise de conscience écologique jusqu’aux mouvements actuels. Sa conférence a été émaillée de nombreuses suggestions de lecture.

Une centaine de personnes ont assisté à la conférence qui a été suivie d’un échange.

Le conférencier propose une rencontre ultérieure pour débattre des pistes à suivre afin d’enrayer le phénomène de réchauffement climatique.

À l’issue de la conférence, un pot de l’amitié a été partagé.