Derrière les algues vertes, les élevages, l’exemple de Trebrivan

12 mai 2010 4 Par Collectif ASPF

L’ASPF a voulu remonter à la source majeure des nitrates et de leur conséquence en mer : les algues vertes ;  elle s’est donc rendue le dimanche 9 Mai 2010 à Trébrivan, dans ce village situé près de Carhaix, à l’invitation des organisateurs de la manifestation.

Le thème en était une protestation  symbolique contre  la création d’une maternité porcine industrielle  de 900 truies à Trébrivan.

Par dérision, face à cette véritable provocation du Préfet des Cotes d’Armor et de la Mairie de cette commune qui ont donné un avis favorable d’exploitation, le nom du village  a été rebaptisé en grande pompe …….« Truie Brivan » dans une ambiance festive.

En présence de 500 personnes, et à l’ombre de la magnifique église, toute la Bretagne associative et écologique était venue soutenir l’Association locale «  Sous le vent, les pieds sur terre » qui lutte depuis 2 ans contre le projet de  cette maternité porcine de 900 truies.

Le sérieux avec André Ollivro

Le sérieux avec André Ollivro

Affiche de la manifestation

Affiche de la manifestation

Malheureusement, ce n’est qu’un avis favorable parmi d’autres dossiers d’extensions et de créations d’élevages.

Les travaux sont déjà commencés alors que des actions en justice sont en cours !

Ce dossier du centre Bretagne est vraiment symbolique du combat que les associations environnementales mènent  contre l‘incohérence des décisions prises malgré les beaux discours et nouveaux plans.

Epandages de lisiers, nitrates, algues vertes …. tout s’enchaine,  car des Maires de toutes tendances ont donné leur accord pour les plans d’épandage.

Et calculez avec nous : 900 truies et 10 porcelets par truie, ce sera 10 000 ….robinets à lisier en action !


Trebrivan rebaptisée Truie...Brivan

Trebrivan rebaptisée Truie...Brivan

Que faut-il faire de plus ? En pleurer ou en rire ? Alors Dimanche, nous avons fait les deux :


Les frères Morvan mènent la danse

Les frères Morvan mènent la danse

Des discours de grandes organisations environnementales telles qu’Eau et Rivières représentée par Jean Paul GUYOMARCH, qui pointe cette provocation au moment où le gouvernement met en place son plan algues vertes en Bretagne.

L’intervention d’André OLLIVRO, grand prêtre des algues vertes pour toute la Bretagne,  de Claude LESNE, la référence scientifique dans ce domaine ; ils ont relancé  la dramatique affaire MORFOISSE…….

Des discours des élus « écolos » qui entendent porter tous les problèmes bretons à Bruxelles, faute d’écoute et de décisions courageuses dans notre propre pays.

Les frères MORVAN en tête d’affiche suivis d’autres artistes bretons, alternant danses et chants.

Un spectacle burlesque de la Compagnie BOCOCO composée de gens sérieux comme …..André OLLIVRO, là encore dans le rôle du grand prêtre, dans sa « papamobile à traction agricole » et d’autres moins sérieux comme Jean KERGRIST, alias le Général Ubu appelant à la résistance et à « bouter les cochons hors de Bretagne » avant de rebaptiser « Trébrivan » en « Truie-Brivan » sur le fronton de la Mairie et de prendre le maquis.

André Ollivro en papamobile agricole

André Ollivro en papamobile agricole

La compagnie Bococo sur l'estrade

La compagnie Bococo sur l'estrade

L’humour était une arme redoutable en ce Dimanche de Fête de Jeanne d’Arc, et des oreilles ont dû siffler.


Un-chamboule tout attractif

Un chamboule-tout attractif

Toutes les associations présentes  travaillent  maintenant à la création d’une « Fédération algues vertes » qui sera le fer de lance de la lutte contre ce fléau.