Archive pour décembre 2012

Comme l’année dernière à pareille époque, l’ASPF et ERB  se sont associés pour redonner vie à un ruisseau non entretenu depuis une trentaine d’années.

Le ruisseau avant nettoyage

Le ruisseau avant nettoyage

L’opération a pour but une reconquête de la qualité piscicole des lieux, témoin d’une eau de qualité. L’entretien était anciennement réalisé par les agriculteurs et leurs bêtes qui ont délaissé les lieux car non rentables.

Les bénévoles s’investissent pendant ces 2 mois d’automne, en respectant les sites de reproduction.
Ces actions se situent en amont de la station de potabilisation de Pen alen qui alimente à plus de 70% les communes de Fouesnant et de la Forêt Fouesnant en au potable.

Une eau de qualité à la source, c’est aussi une façon d’agir directement  sur la facture du consommateur car la dépollution a un coût élevé.

Le même ruisseau après nettoyage

Le même ruisseau après nettoyage

Bienvenue sur le chemin des Oiseaux, mais prochainement par ici : béton sur le DPM ?

Bienvenue sur le chemin des Oiseaux, mais prochainement par ici : béton sur le DPM ?

Certains de nos adhérents s’interrogent sur la « non réalisation » du sentier côtier entre la pointe du Sémaphore et la Cale de Beg Meil et s’étonnent qu’après la mobilisation générale passionnée et le virulent battage médiatique des dernières années, « plus personne n’en parle ! »  Eh bien, parlons-en !

Qui mieux que l’ASPF pourrait le faire, forte de son action de 40 ans sur cette affaire, action qui n’a hélas pas abouti… sinon tout de même à empêcher la réalisation de l’espèce de « ceinture  de béton cyclopéen » défigurant la côte, qui était envisagée dans les années 70. Ce qui n’est pas rien !

Des marcheuses inquiètes : on fait comment pour passer là ?

Des marcheuses inquiètes : on fait comment pour passer là ?

Mais nous voilà fin 2012 ; un an déjà que le préfet Mailhos a conclu l’ultime enquête publique par un arrêté « autorisant » le passage en haut de falaise sur presque toute la longueur du tracé, ce qui était l’essentiel de ce pourquoi nous nous battions depuis la promulgation de la loi de 1976, établissant une servitude piétonne sur les propriétés riveraines du Domaine Public Maritime.

Lire la suite de cette entrée »

Recherche