Archive pour la catégorie ‘algues vertes’

l’AG s’est tenue à l’Archipel de Fouesnant devant un peu plus de 40 personnes , munies de 29 pouvoirs. Le bilan d’activités, le bilan financier, et les perspectives pour 2015, ont été approuvés en votes séparés.

L'assistance à l'écoute

L’assistance à l’écoute

Nos activités et les dossiers

Nous avons développé en priorité, avec photos à l’appui , les dossiers « chauds » de l’Urbanisme local :

sentier côtier de Beg-Meil, camping de Lantécoste (Bot Conan) et lotissement de Parc Veil ( Saint-Anne).

Rappel du sentier côtier de Beg Meil vu par l'ami Dédé qui anticipe nos photos à venir.

Rappel du sentier côtier de Beg Meil vu par l’ami Dédé qui anticipe nos photos à venir.

Lire la suite de cette entrée »

avec les voeux les plus fervents de l'ASPF, pour la sauvegarde de ce bel environnement

avec les voeux les plus fervents de l’ASPF, pour la sauvegarde de ce bel environnement

 

Nous vous invitons à participer à L’Assemblée Générale de l’ASPF, Samedi prochain 31 Janvier, 15 H. salle du Loc’h à l’Archipel, Fouesnant.

L’assemblée sera suivie d’une causerie sur le thème des « Algues Vertes », par Yves-Marie Le Lay, membre de la « Coordination Verte et Bleue », Co-Auteur du livre  » Les algues Vertes tuent aussi ».

Pétition pour Mr Thierry Morfoisse,

mort en transportant et déchargeant

des algues vertes en décomposition.

Mr Thierry Morfoisse est décédé d’un infarctus du myocarde, le 22 juillet 2009, pendant son travail.

Il venait de respirer, de fortes bouffées d’hydrogène sulfuré , lors des opérations de dépotage de trois bennes d’algues vertes en état de décomposition avancée.

L’hydrogène sulfuré est un gaz très dangereux qui bloque l’utilisation de l’oxygène dans les cellules de l’organisme et provoque ainsi des lésions dans les tissus qui en ont le plus besoin.

Les spécialistes savent parfaitement et depuis longtemps qu’il provoque ainsi des accidents cardiaques et en particulier des infarctus du myocarde.

Nous demandons que la justice rétablisse la vérité

sur les circonstances de son décès

Signez la pétition en ligne

  • pour que Mr Morfoisse puisse être reconnu en accident du travail ;
  • pour que sa famille puisse restaurer sa dignité meurtrie ;

pour qu’un tel accident ne se reproduise pas à l’avenir !

Pour tous ceux qui comme l’ASPF, se soucient de l’environnement, Rencontres 2012 Tremargat

ne veulent plus voir des tracteurs ramasser les algues vertes et labourer nos plages,

mais espèrent au contraire un nouveau modèle agricole breton moins nitraté :

Rejoignez nous pour ces rencontres de Trémargat où l’ASPF,

membre de la coordination, tiendra un stand d’information.

programme des rencontres

Le site de la coordination

Un coup de vent sud sud-ouest, une mer qui se creuse et dès ce jeudi 16 août en pleine saison estivale, les plages de la baie de la Forêt se retrouvent verdies.

Habituellement nos touristes bretons sont épargnés par cette vision réservée plutôt aux locaux en septembre. Les témoignages recueillis sur la plage démontrent que le phénomène était sous estimé pour la plupart, aujourd’hui ils en sont les témoins dépités et révoltés.

La plage avec les algues vertes et les camions

La plage avec les algues vertes et les camions

Ce jour marque donc le début du ballet incessant des tracteurs agricoles qui vont effacer jusqu’au lundi 20 août, les stigmates d’une agriculture intensive. Des centaines de tonnes d’algues vertes vont être ramassées et avec elles, hélas, une grande quantité de sable.
Cap Coz, la cale de Beg Meil, Kerveltrec pour Fouesnant, Kerleven pour la Forêt Fouesnant, les sables blancs pour Concarneau pansent leurs plaies.

Pour certaines, le pavillon bleu reste anachronique.
Pour nombre de passants d’un jour, cela restera une image, un souvenir ; pour nous, la continuation d’un supplice.

 Lagune aérée récupérant les jus du compostage des algues vertes

Lagune aérée récupérant les jus du compostage des algues vertes

Comme d’habitude dans les enquêtes publiques, il y avait foule ce dernier jour pour rencontrer Madame la Commissaire Enquêtrice le jeudi 19 avril 2012 après midi.

Les associations du Canton et le Collectif des riverains de Kérambris étaient venus déposer les derniers documents, bien souvent en complément de précédentes déclarations, preuve que la prolongation de cette enquête était nécessaire pour digérer les quelques 2000 pages du dossier.

Le rapport sera remis et connu vers mi Mai 2012, nous souhaitons un avis « défavorable » mais  rappelons qu’il peut être encore « favorable » et bien gênant pour les décideurs s’il comporte des réserves.

Après notre article du 6 avril 2012 , où nous avions repris le texte intégral de la déclaration du Collectif des riverains déposé dès le 26 mars 2012, voici ceux de l’ASPF et de nos collègues de l’Association Neiz Vran Environnement de Saint Evarzec.

Bon nombre d’adhérents de ces deux « assos environnementales » habitent aussi dans le rayon de 3 km autour de Kérambris.

Lire la suite de cette entrée »

L’enquête publique sur la station de compostage d’algues vertes à Kérambris est prolongée jusqu’au 19 avril 2012 : raison de plus pour aller en Mairie de Fouesnant vous exprimer sur le registre !

Zoom du site : les délimitations de la zone ICPE (en vert) et les distances légales de 50 m (bleu) et 200 m ( jaune) figurent en couleurs

Zoom du site : les délimitations de la zone ICPE (en vert) et les distances légales de 50 m (bleu) et 200 m ( jaune) figurent en couleurs

L’ASPF, tout comme l’association locale Neiz Vran Environnement défend le tout nouveau Collectif des  riverains de ce site « Installation Classée pour la Protection de l’Environnement » ou ICPE  et ouvre son blog à celui-ci pour y présenter leurs arguments que nous partageons totalement et une pétition en ligne sur leur site informatique.

En effet, si nous sommes tous conscients du besoin de solutions immédiates et futures sur ce dossier algues vertes, puisque nous sommes des partenaires dans le Plan Gouvernemental algues vertes, nous disons tous « stop » à l’alimentation du monstre à cet endroit inadéquat et « pourquoi » se lancer dans un tel investissement ?

La clé légale du dossier repose sur le Code de l’Environnement pour un site ICPE :

Toute habitation doit se trouver à 200 m des andains en fermentation aérobie (à l’extérieur), ou à 50 m d’une fermentation confinée, donc par exemple en tunnels fermés maitrisant les gaz et  leur désodorisation par procédé chimique avant évacuation par une cheminée, solution choisie dans ce projet.

La situation du compostage actuel est illégale et nous la dénonçons partout depuis plus de 2 ans, alors que le nouveau projet  serait, lui, légal malgré sa cheminée haute de 13 m qui cracherait encore des substances polluantes (H2S, ammoniac,…), sauf que, sauf que ….

…en cas d’invasion d’algues vertes (ce qui est devenu systématique à partir de septembre), du compostage se ferait encore à  l’air libre, sous le nez des riverains, parions à  …201 m ! et surtout du personnel du centre de tri des déchets, qui comme actuellement travaille hors ICPE dans ces 200 m fatidiques.

Les incidences sur les ruisseaux alimentant la réserve d’eau potable de Penalen et sur les zones humides, la densité du trafic routier, les odeurs, les bruits, les dangers d’incendie, d’explosion, de pollutions, les expériences du passé  pour obtenir difficilement un compost …auto certifié, aggravent notre perception de ce projet aventureux.

L’ASPF s’oppose donc à ce projet et a déjà déposé un recours gracieux auprès de la Mairie de Fouesnant au sujet du permis de construire attribué dès le 12  janvier 2012, procédure critiquable mais obligée dans ce genre d’enquête publique.

emplacement du futur bâtiment et le no man’land de 80 m avec les proches habitations

emplacement du futur bâtiment et le no man’land de 80 m avec les proches habitations

Lire la suite de cette entrée »

« L’ aréopage » à l’Archipel avec tout à droite, l’ami Hubert« L’ aréopage » à l’Archipel avec tout à droite, l’ami Hubert


Puisqu’il nous tresse des lauriers dans son Plan de table du 18 02 12 après notre décision …qui en a étonné plus d’un, reprenons quelques passages de JY Le Dréau pour décrire la cérémonie de ce « samedi historique » :

« … en contemplant l’aréopage qui occupait le devant de la scène de l’Archipel, à l’occasion de la signature de la charte de territoire marquant le lancement du plan de lutte contre les algues vertes. C’est vrai qu’il y avait du beau monde sous les spots un rien éblouissants de la salle fouesnantaise : le préfet de Région, le préfet du Finistère, le président de la Région Bretagne et son vice-président, le vice-président du département. Le haut du panier institutionnel. Et puis, aux extrémités de l’alignement ordonné des fauteuils, aux marges d’une distribution hiérarchisée, se trouvaient les présidents de la Communauté de Communes du Pays Fouesnantais et de la Communauté d’Agglomération de Concarneau-Cornouaille, d’une part, les représentants des agriculteurs et des associations de défense de l’environnement, d’autre part… ».

Ayant déjà fait connaitre auparavant notre décision à la dernière réunion de la Commission algues vertes du lundi 6 février 2012, nous avions donc obtenu un siège sur l’estrade. Oh, en toute extrémité de l’alignement, mais ouvrant le feu des interventions, notre représentant a quelque peu détonné dans le concert de louanges entendues ce matin là avant le champagne et les petits fours.

Lecture de la déclaration par Hubert Meignen

Lecture de la déclaration des 3 associations par Hubert Meignen

Lire la suite de cette entrée »

Chiens et algues vertes interdits ?

Panneaux d'information sur les risques de l'hydrogène sulfuré - Chiens et algues vertes interdits ?

« Malaise algal » :

C’est sous ce titre presque mystérieux que les milliers d’abonnés de l’Archipel ont reçu le bulletin du service communication de la mairie de Fouesnant le 4 novembre 2011 (Article de Jean Yves Le Dreau du 04 novembre 2011).

J.Y. Le Dréau signe comme chaque semaine un article collant à l’actualité du moment, et là nous pouvons dire qu’il a fait fort dans l’attaque personnelle d’un collègue de la défense de l’environnement.

Vincent Esnault, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est certes un politique EELV (Europe Ecologie Les Verts), mais aussi un membre très actif de notre association.

Octobre-novembre : les plages de la baie croulaient sous les échouages d’algues et la station de compostage de Kérambris et ses responsables cafouillaient sur sa capacité à absorber celles-ci.

Nous aussi, étions omniprésents dans la presse et le voir seul attaqué nous gêne  :

Aussi exceptionnellement…nous publions une partie de son droit de réponse demandé à J.Y. Le Dréau, qui, sans surprise, n’a pas donné suite !

Il y avait des contre-vérités dans l’article et nous apportons à notre collègue notre petite contribution pour rétablir des vérités que nous partageons avec lui.

Une autre association a réagi vivement à cette situation, c’est Sauvegarde du Trégor, animée par Yves Marie Le Lay,  un des co-organisateurs de la Coordination marées vertes  avec l’ASPF  du mémorable rassemblement du Cap Coz du 18 septembre 2011 : il n’entendait pas laisser tomber son collègue du sud, responsable local de cette manifestation.

Pas de surprise de ce côté, leur  texte intitulé : « Marées vertes : ne touchez pas aux coupables » (Courrier de Yves Marie Le Lay de Sauvegarde du Tregor) porte la marque maintenant connue de ce spécialiste entre autres des sangliers de Morieux- 22.

Là bas, lui aussi a eu raison avant l’heure avec son collègue, André Ollivro. Sans eux, nous ne serions pas informés des nouvelles preuves de la dangerosité des algues en putréfaction.

Lire la suite de cette entrée »

Cap Coz, les 15 et 28 septembre avant et après le rassemblement

Cap Coz, les 15 et 28 septembre avant et après le rassemblement

« Echouées sur les plages et les criques, engluant les zones de pêche professionnelle et récréative ou les eaux de baignade, les marées vertes sont toujours présentes en 2011…. ».

Ce texte prémonitoire figurait sur notre petit flyer distribué à plusieurs milliers d’exemplaires  pour alerter, informer et inviter à Cap Coz tous les acteurs désirant que la situation change enfin avec des mesures gouvernementales à la hauteur de cette catastrophe environnementale et sanitaire.

Malgré une semaine de ramassages quotidiens sur la plage de Cap Coz, elles étaient là !

Les médias accourus à Fouesnant ont diffusé à grande échelle les arguments de la Coordination Régionale, regroupant près de 100 associations (Liste des associations Coordination 2011 rassemblement Cap Coz du 18 09 2011)  , mais surtout ils ont touché la réalité, ils ont vu des algues vertes fraiches ou moins fraiches, ils ont marché dedans et cette communication voulue fut une réussite évidente dans notre action.

Interviews, images : la couverture médiatique fut, elle à la hauteur

Interviews, images : la couverture médiatique fut, elle à la hauteur


Organisée par notre association, l’ASPF et  nos collègues locaux d’Eau et Rivières, nous  vous devons de raconter le reportage de cette journée mémorable.

Mais l’histoire ne se résume pas seulement à une journée, quelle aventure !

Lire la suite de cette entrée »

Recherche